c'est toujours ça de pris sur la vie
sacs au dos, atterrissage à Buenos Aires puis vagabondages en Argentine en passant par la Bolivie(peut-être l'Uruguay) et le Chili; passage obligé à Valparaiso" I want to go to Valparaiso..." Au gré des"maté", des"asados", des "empanadas" et des"hombres" nous baguenauderons....

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

La carte des lieux visités





«  Octobre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 



Rubriques


Menu


C est qui la?(tequila!!)

Hola amigos!!! Et oui ce soir reprise de l avion pour le monde occidental. En effet le Mexique n est pas en AmSud, mais dans ce coin d Amerique latine nous avons retrouve la meme ambiance qu en AmSud, et peut etre meme plus festive. Et puis niveau architectural, ca reste le pays le plus riche que nous ayons parcouru en Amerique latine. Mexico city est aussi una ciudad surprenante a tous les coins de rue, et il ne nous a ete possible de n en voir qu une infime partie, mais quelle partie: grouillante, fournie, accueillante, "mangeante", dansante, chantante, edifiante; bref plus que vivante. Je sais ca fait pas tres "culture" mais c est le coeur qui parle, pour les details on en parlera devant une margharita, vale? Allez amigos, a la proxima en Europa!!!



Publié à 01:38, le 28/05/2010, Mexico
Mots clefs :
Lien

Mezcal,tortas y chapulines!!!

Hola Amigos!!!! Oui oui ce sont bien des pitites sauterelles grillees (chapulines) que la señora vend... Alors moi seule ai goute et bon ben en fait c est surtout la preparation avec laquelle ces insectes sauteurs sont prepare qui se sent (genre un petit peu epice); sinon la bestiole est grillee a point puisque ca croustille sous la dent( comme les gaufrettes Verkade); c est plus l ideee de manger un insecte qui degoute un peu, car le resultat est objectivement pas mauvais, mais je prendrai quand meme des noix de cajou avec ma biere!!!!

 Oaxaca est donc la ville du mezcal, breuvage d agaves fermentees qui ne se demarque pas des eaux de vie diverses et variees rencontrees de par le monde comme l alcool de patate, la vodka, la bohha, l aquavit..... c est bien entendu mon avis, et je suis desole pour ceux qui apprecient ces alcools, mais voila for me c est fort et blanc et sans interêt; le seul bemol sympa que je mets sur le mezcal, c est qu apres en avoir bu une gorgee tu te suces un morceau de citron vert sale et ca m a bien plu... Par ailleurs la ville s est aussi fait specialiste de chocolat a la cannelle, et des petits vendeurs un peu partout t en proposent des crottes; Oaxaca est une ville super agreable, malgre ses 1500 m li y regne une forte chaleur, mais rien qui n empêche de deambuler (paresseusement) dans ses rues pavees, aussi bordees de demeures colorees et d eglises assez baroques ,de se reposer sur ses petites et  grandes places nombreuses, de se rafraichir en buvant des jus de fruits a l eau glacee qu on te vend partout dans les rues, d aller s asseoir dans les patios de certaines grandes maisons ouvertes au poublic, de deguster des tortas de quesadillas a toute heure, d admirer l artisanat local fait de poteries noires et de tapisseries colorees tissees par les indiens; apres l agitation de Vera cruz et avant le retour a Mexico, on se repose ici. Voila la boucle est bientôt bouclee... Allez a la proxima amigos!!!

 



Publié à 22:02, le 25/05/2010, Oaxaca
Mots clefs :
Lien

"La fievre monte a Veracruz( et pas a El Paso OK?!!!)

 Hola Amigos!!!

C est 5H de route pour aller de Puebla a Veracruz en car; 5H de route agreable car ce qu on traverse est verdoyant et par moments, luxuriant; mais pendant la 1ere partie du voyage ce ne sont que champs de maîs(chat alors!!!) parsemes d arbres et de cactus(pas ceux qui ressemblent a des churros mais ceux qui sont comme les figuiers de barbarie, c est d ailleurs avec la feuille de ces cactus qu on fait le nopal: feuille debarrassee de son agressivite qu on fait le + souvent frire et qui sert de legume d accompagnement de plats de viande; comme un gout d artichaud..). Cette vallee encadree par de hautes montagnes, elles memes dominees par la cime enneigee d un volcan(j en ignore le nom, par contre c est le Popocatepetl et son sommet blanc  qui font un bout de chemin avec vec nous quand on va de Mexico a Puebla). Une fois passe les montagnse, nous entamons la descente vers l Atlantique et la, ce sont les etendues de cafeiers qui disputent l espace aux champs de maîs encore nombreux. Sur le bord de la route, moults vendeurs de cafe et de créme de cafe. Impossible d arreter le car pour la degustation, mais a Veracruz je prends plaisir a boire des cafes de saveurs differentes.

Veracruz:  port de pëche et de transport maritime; 45 degres a l ombre;un soleil violent, des orchestres de cumbia et de salsa a toutes les quadras du centre, des vieux et des jeunes qui dansent, les terrasses de bar bondees ou tu peux siroter une Michelada(melange de jus de tomate, de sauce anglaise de glacons et de biere avec le verre sale de tt son bord: speciale!!!) sans une seconde de tranquillite: des vendeurs de montres, de hamacs, d eventails, de chemises indiennes, de pistaches, de gadgets bruyants et lumineux, de lunettes de soleil, de cuilleres en bois, de cigares(on est pas loin de Cuba), des mariachis et marimbas qui te proposent leur canciones, des diseuses de bonne aventure........J en oublie certainement, mais tout cela est detonant et vertigineux pour nous petits europeens, qui la plupart du temps faisons la"fëte" dans nos appartements!!!! Et pourtant la ville n est pas d emblee tentante: les facades des maison sont delavees et decrepites, le bord de mer est assez sale et jalonne, pour une bonne partie, de restos de fruits de mer bruyants, et une forte odeur de varech moisi persiste tout au long de la balade en bord de mer. Et pourtant ca vit a 100%, ca profite d un rien, comme deguster une mangue epluchee en forme de fleur tronant sur un batonnet ou lecher une glace artisanale a l ombre des immenses ficus qui bordent les rues pleines de bancs en fer forge blanc.

On dirait que cette ville a eu son moment de gloire(et en effet elle l a eu) et que dorenavant le tourisme europeeen et americain ne fait plus cas d elle(C est Cancun qui detient le pompon!!!), mais il semble que ses habitants l apprecient et la fëtent des que c est possible.

Vous l aurez compris, on aime cette ville bien vivante et qui a et du caractere et du souffle, malgre la fournaise qui y regne.Heureusement qu on y reste que 3jours sinon c est un roman que j aurais pondu sur cette ciudad!!!! Ce soir, car de nuit pour Oaxaca, la ville du mezcal, qui parait il rend fou, alors soyons fous!!!!! Allez amigos a la proxima!!



Publié à 20:22, le 23/05/2010, Veracruz
Mots clefs :
Lien

que bonita Puebla!!!

puebla

N en jetez plus!!! Quand c est trop, c est trop!!! Trop de couleurs vives sur les facades baroques des edifices religieux ou pas, trop de places ou placettes ou farnienter, trop de petits boui-boui ou bien manger, trop de gaite, trop de tout.... Puebla, 4eme ville mexicaine est un enchantement que nous quittons demain pour Vera Cruz, moins reputee pour tous ces avantages mais bon c est comme ca; la vie est trop cruelle parfois!!!!! Allez Amigos a la prochaine et vaya con D.....!!!!



Publié à 02:56, le 21/05/2010, Puebla
Mots clefs :
Lien

Hola nous revoila!!!!

On n a pas pu resister a un petit retour en Amerique latine et notre tout petit periple commence par Mexico; la claque!!!! c est tres tres (mais tres tres) grand!!! une annee n y suffirait pas pour tout connaitre, alors on se cantonne a quelques quartiers dont Coyoacan qui nous a particulierement charmes:places ombragees et toujours autour d une eglise coloree et baroque; des petits cafes ou tu peux boire ton coup sur un banc pose sur le trottoir; bref le farniente a la mexicaine mais sans le sombrero(le ridicule ne tue pas mais bon on sait jamais...); petite experience dans le metro: le parisien et son heure de pointe pevent aller se coucher(et dormir profondement), vous l aurez compris c est de la folie, meme l expression bain de foule semble dans ce cas la un doux euphemisme, disons plutot que prendre le metro a l heure de pointe de Mexico c est comme se prendre un raz de maree geant dans l estomac, faut excuser mon manque d imagination pour la comparaison mais j avais un coude dans l estomac pendant une bonne partie du trajet, et bon voila quoi.... Sinon, biensur on goute a tout et on se regale de guacamole, de tortillas preparees et vendues dans la rue, de quesadillas a ce que tu veux, de churros a la canelle,de bieres du cru, de tacos aux crevettes.... allez j arrete la j ai faim!!!! Bientot tequila et mezcal(mais pour ce dernier ce sera plutot a Oaxaca dont c est une specialite).

En fait c est de Puebla que je vous fais ce petit laius bacle, et cette ville concernera un autre "article" car ca ne fait que 6H qu on y est et c est un enchantement pour les yeux et la detente: Allez amigos hasta luego!!!!la corona!!!



Publié à 04:25, le 20/05/2010, Mexico
Mots clefs :
Lien
<- Page précédente